• /

TDEM - TEmas


Action Air dispose d'un système de mesure en électromagnétique en domaine temporel (ou TDEM , Time Domain ElectroMegnetism) : TEMas, Transient ElectroMagnetic Airborne Sensor

Le principe de base consiste à générer des impulsions électriques connues, dans une boucle émettrice. Il se crée alors un champ magnétique primaire. La coupure brutale de ce champ magnétique va générer dans le sol des courants de Foucault d'autant plus intenses que les formations présentes dans le sous-sol seront conductrices. Ces courants induits vont à leur tour créer un champ magnétique, dit secondaire. C'est ce champ secondaire qui sera mesuré par une boucle (ou bobine) réceptrice puis analysé afin de déterminer les résistivités des formations présentes, en fonction de leur profondeur. On obtient ainsi une cartographie des résistivités du sous-sol sur les premières centaines de mètre de profondeur de la zone investiguée.

Voici un profil obtenu par juxtaposition de sondages TDEM héliportés en Antarctique (Data processing of an airborne electromagnetic survey in Antarctica, Sab, 2012). Les basses résistivités (>20Ωm, en bleu) correspondent ici à l'eau du système hydrologique présent dans cette vallée constituée de permafrost (fortes résistivités, < 1500Ωm, en violet). On discerne la glace recouvrant l'eau, qui crée une anomalie plane de forte résistivité (≈200Ωm, ici vert). Un tel système est utilisé aux fins suivantes (liste non exhaustive) :

  • Cartographie hydrogéologique, pour la localisation, la quantification et la description des ressources en eau (estimation d'intrusion de biseaux salés, ...).
  • Localisation de ressources minérales.
  • Détection des vides dans les optiques d'études de risques et stabilité de terrain ou de stockage de déchets (radioactifs ou non), par exemple.
  • Cartographie des couches argileuses pour estimer les cheminements possibles de pollutions, ponctuelles ou agricoles, dans le sol.
  • Service déjà utilisé par : L'Etat français


    ==> En savoir plus <==